Produit du mois : le thé d’Aubrac


 

Depuis toujours les locaux s’adonnent à la cueillette du thé d’Aubrac. Cette plante mystérieuse, également appelée « calament à grandes fleurs », est très présente sur les hauts plateaux basaltiques qui dominent l’Aveyron, le Cantal et la Lozère.

Connu depuis l’Antiquité pour ses qualités digestives, le thé d’Aubrac pousse spontanément dans les sous-bois. Présent seulement à partir de 1 000 m d’altitude, il a besoin de fraîcheur pour se développer et raffole des forêts de hêtres ombragées et sauvages.

Cette plante discrète possède toutefois un parfum subtil mais prononcé de mélisse et de menthe qui s’exhale dès que ses feuilles sont effleurées.

 

Le thé d’Aubrac déploie ses belles fleurs roses de juillet à septembre. Il est alors récolté à la belle saison et séché en bottes afin d’être consommé en infusion durant l’hiver.

Ses qualités vivifiantes en faisaient jadis la boisson traditionnelle des bergers et des vachers du plateau.

Grâce à ses qualités odorantes, le thé d’Aubrac est également utilisé dans la cosmétique et la parfumerie.

 

Il est idéal pour détoxifier son corps et se détendre car, malgré son nom, le calament à grandes fleurs ne contient pas de théine !

Alors, prêts à déguster un goûter 100 % cocooning, 100 % thé d’Aubrac ?

 

Le saviez-vous ?

 

En plus de sa consommation en tisane, les qualités gustatives du thé d’Aubrac ont permis l’élaboration de nouveaux produits tels que les boissons apéritives, des bonbons, des gâteaux ou des pâtes à tartiner, des glaces et d’autres desserts parfumés.

Les halles de l’Aveyron vous proposent notamment du chocolat noir de l’Abbaye de Bonneval, de la compote de pomme ainsi que de la confiture de cerise de l’Artisan du fruit, des infusettes et bien d’autres produits locaux… le tout au thé d’Aubrac bien entendu !