Tradicion d’aici : Les foires agricoles, d’hier à aujourd’hui


Si aujourd’hui les foires agricoles sont des événements jonglant entre manifestation agricole et tourisme, à l’époque de nos grands parents elles rythmaient la vie des campagnes.

Autrefois et encore plus qu’aujourd’hui, la vie des fermes était rythmée par les saisons. Cette saisonnalité conditionnait la culture des légumes dans le potager, les récoltes et la vie des animaux. Il était alors courant que les paysans se retrouvent avec des denrées en trop pour la consommation familiale. Pour éviter le surplus dans les fermes, les agriculteurs se regroupaient surla place du village à la foire agricole. Ici se vendaient animaux, légumes, blé, orge,… pour répondre aux besoins de tous et faire vivre l’économie locale et paysanne. En fonction des mois de l’année et du village, les excédents de vivres variaient : fromage et laine de mai à juillet, poulet et céréales l’été, châtaignes et noix à l’automne. En fonction des calendriers agricoles, les foires se trouvaient à Salles-Curan, Belmont, ou encore Entraygues, Villeneuve, Millau et Marcillac pour ne citer que les plus grandes.

Les foires agricoles ne profitaient pas qu’aux paysans aveyronnais, mais aussi aux citadins. En effet, durant ces événements, les ruthénois, millavois, et autres habitants des villes profitaient des foires pour placer leur argent dans les bêtes, qu’ils baillaient à cheptel sur les foirails. Cet arrangement permettait ainsi aux citadins d’alimenter leur garde-manger à venir, et aux paysans d’avoir une compensation financière pour l’entretien et le soin du bétail. De ce fait, tout le monde s’y retrouvait !

Aujourd’hui, les foires agricoles continuent d’exister avec par exemple la foire de Laguiole et celle de Baraqueville, alliant traditions et tourisme. Les agriculteurs se retrouvent autour de concours de bêtes, pour mettre en avant la qualité d’un troupeau, ainsi que la vente d’animaux. Touristes et promeneurs peuvent profiter d’une atmosphère typique mais aussi des animations et des repas fermiers qui ponctuent ces événements.